Julius IV : en librairie le 1er avril 2015

501 JULIUS T4[BD].indd

À l’origine du mythe, il y a toujours un mensonge…

Remis de ses blessures, Julius reprend la quête du Troisième Testament au fin fond de l’Orient. Gravissant une montagne sacrée, il en redescend avec un rouleau bardé de sept sceaux sur lequel serait inscrite la parole divine. Seul son ami, le « Sar Ha Sarim », est digne de l’ouvrir. Mais l’ancien esclave, revenu en Judée, a décidé de prendre les armes et de mener son peuple contre l’armée romaine. Alors que dans le ciel se dessine une comète en forme de sabre, il enchaîne les victoires et se convainc à nouveau de sa mission divine. Livia, la fille de Julius qui est devenue l’amante de Sayn, le met en garde : trop de sang a déjà été versé. S’il continue dans cette voie, il précipitera la ruine de son peuple !

Décors

La recherche de personnages et de décors 3/3

Posté par Glénat le 18 septembre 2010 à 2:00

Robin Recht, le dessinateur de Julius, répond à nos questions et nous fait découvrir le making of de la série.

_______________________________________________________________________

La bataille sous la neige qui oppose Julius et la garde prétorienne du sénateur Modius, est le moment fort de l’acte I. Les scénaristes appelleraient ce moment le « climax » ! Il fallait un moment héroïque, qui donne  toute la place à Julius pour faire montre de ses capacités de guerrier. Seul contre plusieurs, il charge sans hésiter ! Même si ses motivations sont peu héroïques…
Pour ce passage, la neige et les tenues blanches et noires de la garde permettent de mettre en avant le rouge de la cape de Julius. Cette scène nous a également donné l’occasion de travailler une chorégraphie, comme si cette lutte était un ballet, ou un échange entre un soliste et un chœur.
Pour les Prétoriens, il fallait qu’ils aient une identité forte. Nous avons fait pour l’occasion une petite entorse a la réalité historique. Si la garde prétorienne avait bien comme couleur le blanc, l’idée que ce soient des Nubiens qui la constituent est une pure fiction.

(suite…)

La recherche de personnages et de décors 2/3

Posté par Glénat le 16 septembre 2010 à 5:56

Robin Recht, le dessinateur de Julius, répond à nos questions et nous fait découvrir le making of de la série.

_______________________________________________________________________

Le mysterieux chrétien est le second protagoniste de Julius. C’est l’exacte opposé de Julius. Aussi droit et bon que ce dernier est pragmatique et cynique. Graphiquement, il devait avoir le regard du « juste », une intensité particulière. J’ai donc opté pour qu’il soit le seul personnage dont les pupilles soient simplement deux ronds avec un point au centre. Sa barbe, ses cheveux longs et sa stature plus fine, finissent de le rendre très reconnaissable à côté de Julius.

(suite…)

Page 2 sur 3123